UDPS auto-évalue Fatshi

A deux semaines de la célébration du premier anniversaire de l’alternance pacifique, les Udpsiens jugent largement positif le bilan d’un an de règne de Tshisekedi à la tête du pays au plan politique, socio-économique, diplomatique et sécuritaire

Le 24 janvier prochain, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo totalisera, jour pour jour, un an à la tête de la RD-Congo. En perspective de cette célébration, les 4 interfédérales de l’UDPS/Tshisekedi ont décidé, par la voie de leur porte-parole général, Me Didier Kondo Pania, de fixer leurs bases respectives sur les actions posées par Félix-Antoine Tshisekedi depuis son avènement à la magistrature suprême. Au cours d’une réunion tenue avec les délégués des fédérations à Kinshasa qui s’est tenue samedi 11 janvier au siège de l’UDPS à Limete, le porte-parole général a fait savoir que la finalité poursuivie est de demander à la base de tenir bon la flamme du combattant afin de ne pas tomber dans la distraction et les hostilités de tout genre projetées par les ennemis du peuple, d’être vigilante, de soutenir et d’accompagner sur toute l’étendue du territoire national les actions du Chef de l’Etat.

Un an de règne de Fatshi jugé positif

Dans cet élan, Didier Kondo a jugé largement positif le bilan d’un an de règne de Fatshi à la tête de la RD-Congo. Il a appelé chaque fédération à en parler auprès de sa base. Un travail que les 4 interfédéraux, représentant les 4 zones linguistiques de la RD-Congo ont accepté d’entreprendre. Secteur par secteur, Didier Kondo a scruté les réalisations de Fatshi, soulignant que son règne promet un avenir meilleur au peuple RD-congolais. Au plan politique, il a épinglé, entre autres la décrispation politique avec à la clé la libération des prisonniers politiques et d’opinion comme Franck Diongo, Eugene Diomi Dongala et JC Muyambo, le retour des exilés politiques au pays, dont Moïse Katumbi, Francis Kalombo, Sindika Dokolo, Mbusa Nyamwisi, la réouverture de certaines chaines de télévisions fermées, la fermeture des cachots clandestins. Pour assurer la bonne gouvernance, le Chef de l’Etat qui a privilégié le gouvernement de coalition FCC-CACH, a créé plusieurs agences techniques rattachées à la Présidence de la République. Notamment l’agence pour la lutte contre la corruption, l’agence pour le changement de mentalités et celle pour la lutte contre la traite humaine. Au plan diplomatique, les interfédérales ont salué le réchauffement des relations bilatérales et multilatérales non seulement avec les pays de la sous-région et de l’Afrique, mais avec les grandes puissances mondiales, entre autres les Etats-Unis d’Amérique, l’Allemagne, la France, la Belgique, le Japon et la Chine, sans oublier l’appel de Fatshi aux investisseurs intéressés de venir en RD-Congo exercer leurs activités.

Le budget de l’Etat passé de USD 4 milliards à 11 milliards en 2020

Concernant le social, Didier Kondo a rappelé la gratuité de l’enseignement de base, l’augmentation des salaires des enseignants, constructions et réhabilitation des infrastructures écolières pour accueillir 2.500.000 enfants récupérés -132 écoles réhabilitées. Il a aussi cité la construction des infrastructures de base comme les ponts, les hôpitaux, les logements sociaux avec des maisons préfabriquées, l’acquisition de 8 avions neufs s’ajoutant à la flotte existante de la compagnie nationale. Il en va de soi de la réhabilitation de quelques routes et hôpitaux à travers le pays. Quant à l’aspect spirituel, l’UDPS salue la repentance collective ainsi que la consécration de la RD-Congo à Dieu pour sa plus grande bénédiction. Ce n’est pas tout. Pas de développement sans sécurité. Le porte-parole des interfédérales de l’UDPS/Tshisekedi s’est également réjoui de l’installation d’un Etat-major avancé à Beni avec changement de la zone opératoire. 11000 militaires permutés et remplacés par 21000. «A ce sujet, plus de 95% des bases des forces négatives du CNRD ont été détruites et 1712 miliciens capturés», s’est-il félicité, évoquant le budget de l’Etat qui est passé de USD 4 milliards à USD 11 milliards en 2020. «Il s’en va sans nul doute que ces efforts contribueront énormément à la croissance économique de notre pays avec des indicateurs visibles en termes d’améliorations des conditions de vie de la population», a noté Didier Kondo. Face à ce tableau des réalisations, il estime que comparativement aux réalisations des régimes précédents, l’UDPS confirme que le bilan à mi-parcours du Chef de l’Etat est positif. «Par conséquent, l’UDPS estime que le quinquennat Fatshi Béton sera couronné des grands rêves du peuple RD-congolais», a conclu Didier Kondo, appelant tout le monde à soutenir les actions du Chef de l’Etat.

Octave MUKENDI (Africa News)

%s